Mention légales

Mentions légales

intersign-werbetechnik
J&R Strangmann GbR
Société de droit civil
Adresse : Neststall  3

27305  SÜSTEDT
Allemagne

Téléphone : ++49 (0) 42 40 / 95 111
Fax : ++49 (0) 42 40 / 95 11 22

Direction : Jürgen & Reinhold   Strangmann
Nr. de TVA :
Numéro fiscal :
Administration fiscale :
DE 199 494 700
46 / 231 / 33809
Syke
Internet : www.intersign.de
www.strangmann.de
Adresse e-mail : mail@intersign.de
Toutes les images/tous les graphiques utilisés sur ces pages sont la propriété légitime de leurs propriétaires respectifs et, sauf indication contraire, sont protégés par des droits d’auteur et sont la propriété de leur détenteur légal. Leur utilisation sous quelque forme que ce soit nécessite une autorisation écrite.
Responsabilité concernant les contenus
Tous les contenus de notre site internet ont été créés avec le plus grand soin. Il est toutefois  impossible de garantir que ces contenus soient exacts, à jour et complets.  Conformément au § 7 par. 1 de la TMG, nous sommes responsables des contenus de nos pages Internet. Conformément aux §§ 8, 9 et 10 de la TMG, nous ne sommes pas tenus de surveiller les informations de tiers. Nous nous conformons au devoir légal de verrouiller ou de supprimer les informations après en avoir eu connaissance. Lorsque nous avons connaissance d’une telle violation des droits, une élimination immédiate des contenus correspondants a lieu.

Ne procédez à aucune mise en demeure sans nous avoir contactés au préalable !
Respectez votre propre devoir de limiter le préjudice !

Si un contenu devait enfreindre la législation ou les droits de tiers, ou provoquer sous quelque forme que ce soit des problèmes de concurrence, nous vous prions, en vertu du § 8 par. 4 de la loi contre la concurrence déloyale (UWG), de nous en informer rapidement et gratuitement, de manière raisonnable et suffisamment explicite. Nous garantissons d’éliminer immédiatement les passages ou contenus critiques de notre  site internet  sans qu’aucune procédure légale ne soit nécessaire de votre part.
Le recours à un avocat ne correspondant pas à une volonté réelle ou supposée  et étant donc en violation du § 13 par. 5 de la loi contre la concurrence déloyale (UWG), le principe de la réduction du préjudice n’est alors pas respecté.